Journée Mondiale des Lymphomes 2021

Chaque année, plus de 735 000 personnes reçoivent un diagnostic de lymphome dans le monde, dont 18 000 nouveaux en France. Ils représentent l’hémopathie maligne la plus fréquente, soit près de la moitié des cancers du sang. Ce sont des maladies hétérogènes, avec plus de 80 sous-types de lymphomes, ce qui rend le diagnostic difficile et nécessite des prises en charge différentes. Les lymphomes peuvent toucher tous les âges (y compris chez l’enfant), sont principalement ganglionnaires mais peuvent toucher (uniquement ou en accompagnement) tous les organes. Il n’existe ni prévention ni dépistage.

Cette forme de cancer du sang peut survenir à tout âge et toucher tout le monde. Elle reste pourtant encore très méconnue et l’objectif de la Journée Mondiale des Lymphomes, le 15 septembre, est de le faire connaître auprès du grand public.

De nombreux événements ont ainsi lieu durant cette journée pour sensibiliser le plus grand nombre à l’existence de cette maladie encore méconnue. Les associations de patients jouent un rôle important dans cette sensibilisation : l’association ELLYE (anciennement France Lymphome Espoir) organise par exemple du 6 au 15 septembre le Lymphom’Tour, un défi réalisé par deux « Ironmen » en rémission d’un lymphome pour sensibiliser le grand public aux lymphomes et montrer l’importance du maintien d’une activité physique pendant et après les traitements. 

Rappelons que l’association avait également lancé, en collaboration avec les professionnels du LYSA, une plateforme de vidéos pour expliquer le lymphome simplement : lymphosite.fr 

En cette période si particulière de santé publique mondiale, la Lymphoma Coalition a elle choisi de lancer une campagne Nous ne pouvons pas attendre pour mettre fin aux conséquences imprévues que la pandémie a eues sur la communauté du lymphome. 

La Journée Mondiale des Lymphomes donne aussi l’occasion de revenir sur le congrès scientifique organisé par le LYSA à Rennes (communiqué de presse), qui a rassemblé plus de 350 spécialistes, chercheurs et médecins afin d’échanger autour des avancées sur la compréhension et les traitements contre les lymphomes.

Le LYSA, acteur majeur dans la recherche contre les lymphomes, est en lien avec de nombreux laboratoires de recherche en France et notamment à Rennes, mettant la recherche académique au coeur de la lutte contre les lymphomes.

Le 15 septembre, rejoignez la communauté mondiale pour remercier ceux qui aident les personnes atteintes de lymphomes !

Suivant