Accéder à l’offre de recherche

Offre complète de recherche clinique

Le LYSARC, en collaboration avec le groupe coopérateur LYSA, possède les compétences, l’expérience et les moyens pour conduire les projets de recherche clinique sur le lymphome.

  • Design des études*.
  • Documents des études**.
  • Conseil méthodologique.
  • Collection d’échantillons de sang et de tumeurs.
  • Approvisionnement des médicaments d’investigation (IMP).
  • Rédaction médicale (rapports d’études cliniques).
  • Suivi des études.
  • Suivi médical (couverture 24h/24, 7j/7).
  • Support local des sites des études.
  • Randomisation par IVRS/IWRS.
  • Collaborations externes pour PK/PD.

* En collaboration avec les experts du réseau de recherche clinique LYSA.

** Protocoles et formulaires de consentement revus par les comités de patients de La Ligue contre le Cancer

Fonctionnement Essai Clinique LYSARC

Conduite d’études cliniques de la phase 1 à la phase 4

Le LYSARC promeut et conduit des études cliniques, que celles-ci aient une finalité uniquement académique ou contribuent aussi à un développement industriel.

  • Essais cliniques de phase I, y compris de première administration de nouveaux traitements à l’Homme.
  • Essais cliniques de phase IIa et IIb.
  • Essais cliniques de phase III, dont les études pivots internationales d’enregistrement.
  • Essais cliniques de phase IV sur un médicament mis sur le marché pour une surveillance notamment de la toxicité.

Chaque année, environ 50 études actives ou en finalisation sont menées dans le domaine du lymphome grâce au LYSARC. Les travaux finalisés ont déjà permis l’enregistrement de nouveaux traitements et/ou indications par les industriels et une importante production scientifique par le LYSA et ses partenaires académiques.

Conduite d’études non interventionnelles et ancillaires

Le LYSARC est en mesure de conduire des études non-interventionnelles dans le domaine du lymphome et de supporter de nombreuses études ancillaires biologiques, histopathologiques, d’imagerie, statistiques et bioinformatiques.

Exemples :

  • Suivi clinique post-protocolaire à long terme de patients (survie, toxicités tardives…).
  • Études rétrospectives de cohortes pour de nouveaux médicaments suite à une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.
  • Études de corrélations clinico-biologiques.
  • Méta-analyses.
  • Exploration de données génétiques de sous-populations.

Les impératifs réglementaires de pharmacovigilance et le besoin d’évaluer les effets des thérapies dans le temps rendent de plus en plus important un suivi long terme post-protocolaire de la survie des patients et des éventuelles toxicités tardives des traitements.

Par ailleurs, la recherche de nouveaux biomarqueurs à visée diagnostique, pronostique et théranostique est aujourd’hui un objectif parallèle à la plupart des protocoles cliniques, à partir du matériel tumoral, sanguin, génétique et d’imagerie collecté et cliniquement documenté.

Plateformes de recherche

Le LYSARC, en collaboration avec le réseau de recherche clinique LYSA, met à disposition des plateformes de recherche indispensables à la recherche clinique et ancillaire sur le lymphome.

Exemples d’applications :

  • Réaliser à un haut niveau de qualité, des relectures centralisées de la pathologie et de l’imagerie.
  • Collecter, stocker et gérer les échantillons biologiques issus des protocoles.