CAR-T cells : un nouvel espoir en France pour les patients présentant un lymphome agressif en rechute

Une publication LYSA du Dr Laetitia Vercellino dans le Journal Blood Advances

Les CAR T-cells sont des médicaments d’immunothérapie cellulaire spécifique.

Ils représentent une nouvelle arme thérapeutique ayant modifié la prise en charge des patients présentant des pathologies réfractaires, telle que la leucémie aigüe lymphoblastique, avec la première observation, il y a presque 10 ans en octobre 2011, le lymphome et le myélome.

D’autres indications vont suivre en oncologie solide, mais aussi dans les maladies autoimmunes.

Depuis 2018, les CAR T-cells représentent un nouvel espoir en France pour les patients présentant un lymphome agressif en rechute après deux lignes de traitement standard.

L’analyse des 116 premiers patients traités en France dans cinq centres ouverts entre 2018 et 2019 a fait l’objet d’une publication (Vercellino L et Di Blasi, Blood Advances 2020)  et d’une présentation au dernier congrès américain d’hématologie en décembre 2020.

Les résultats ont montré une survie à un an de 67%, ce qui représente un résultat impressionnant pour cette pathologie grave. Dans cette étude, les facteurs associés aux rechutes précoces après CAR T-cell ont été recherchés. Il a été identifié que le volume tumoral analysé sur les examens de TEPscanner au moment de débuter traitement était l’un des facteurs les plus importants.

Précédent

Suivant